Mode : les inspirations à puiser dans les différentes cultures du monde

mode fashion

Chaque coin de la Planète a ses habitudes vestimentaires propres. Étant donné que la mode a le pouvoir de traverser les frontières, elle s’intègre aux sociétés, s’imprègne de celles-ci et les influence. Voici, en matière de mode, les inspirations majeures à puiser dans diverses cultures du monde.

Aux USA

Au pays de l’oncle Sam, les robes blouses séduisent de plus en plus. C’est le style à adopter si l’on tient à concilier élégance, liberté et plein confort. Dans la même lancée, les talons carrés gagnent bien des cœurs. Ils sont plus sécurisants que ceux à aiguilles qui nécessitent souvent un entraînement à la marche.

Avec les bonnes combinaisons, les talons carrés apportent de la classe et soulignent la féminité.

New York se distingue dans le palmarès de la mode des plus grandes capitales. Plusieurs arrondissements rivalisent d’imaginations inspirantes :

  • Queens ;
  • SoHo ;
  • Manhattan ;
  • Brooklyn, etc.

Chacun puise chez le voisin et se crée un nouveau style bien à lui. New York, lieu des opportunités foisonnantes, se voit investi par de nombreux créateurs audacieux, libres et inventifs.

Les inspirations à puiser dans les cultures américaines doivent leurs grandes diversités à certaines figures emblématiques de la mode :

  • Ralph Lauren ;
  • Michael Kors ;
  • Marc Jacobs ;
  • Tommy Hilfiger, etc.

Grâce à ces valeureux créateurs, New York a les arguments pour être la prochaine capitale de la mode.

En France

Qu’elle soit confectionnée avec un tissu uni ou à motifs, la robe portefeuille est en vogue en hexagone. Dames et demoiselles l’adoptent volontiers pour se sentir en phase avec les tendances du moment.

Les combinaisons dotées de pantalons sont des pièces prisées par les Françaises. Amples ou cintrées, fleuries ou à ton uniforme, elles se sont fait une place de choix dans les garde-robes.

S’il est vrai que l’inspiration française s’impose depuis bien longtemps, force est de constater que le Japon et la Corée influencent de plus en plus l’univers de la mode avec des idées novatrices et surprenantes.

Pour preuve, les tendances de street style coréens ont grimpé de 94 % sur le plan mondial. Il en est de même pour les looks japonais :

  • broderies japonaises avec une montée de 151 % ;
  • kimonos avec une percée de près de 121 % ;
  • tablier japonais avec une progression de plus de 46 %.

Voici à présent, quelques inspirations japonaises.

Au pays du soleil levant

Le sayonara est un type de pantalon large qui fait ravage dans les créations de grands stylistes de par le monde. Au Japon, les sandales plates sont aimées pour leur côté relax.

On les retrouve un peu partout en Europe au cours des périodes estivales. Elles sont d’allure légère, stylée et élégante. C’est d’ailleurs sans surprise que ces sandales plates font partie des incontournables d’une garde-robe nipponne.

Par ailleurs, Tokyo se caractérise par une forte créativité et une excentricité volontairement fantaisiste dans le secteur de la mode. Les stylistes japonais s’adonnent à la mise au point de tendances décalées, mais fortement inspirées des traditions nipponnes.

La geta est une chaussure ancestrale faite de bois et dotée d’une semelle d’épaisseur remarquable. Ce soulier s’allie harmonieusement avec les kimonos et le style streetwear pour donner naissance à une kyrielle de looks accrocheurs.

Lire aussi :  La casquette gavroche sous toutes les coutures ?

Au Mexique 

La robe chemise a une allure qui rappelle à la fois ces deux types de pièce. Elle est ultra-tendance dans le milieu de la mode, et ce, presque partout en Europe et en Amérique. Simple à vêtir, elle assure une élégance certaine à qui la porte.

Dans les villes mexicaines, il est courant de voir les chaussures de tennis mêlées à des looks osés, mais d’une efficacité inégalée. Savoir les assortir avec un style particulier peut exiger du savoir, même si leur port avec du jean est simple.

En Afrique du Sud

Les femmes adoptent les bottines en vue d’apporter plus de twist à leur apparence. Dans le pays arc-en-ciel, le béret, bien que venu de France, s’enracine dans les habitudes vestimentaires au point de devenir une identité.

En Russie

Avant son entrée récente en guerre contre l’Ukraine, la Russie, par le biais de Moscou, attirait de nombreux stylistes émergents grâce à sa riche culture. Une ribambelle de marques a vu le jour.

Ces fabriques ont produit des styles qui fusionnent folklore russe et mode contemporaine. Finies, les tenues kitsch surchargées de fourrures et de multiples accessoires. Les jeunes créateurs russes proposent un style épuré et fortement inspirant.

Au Brésil 

Le pantalon évasé des années 70 revient en force, mais connaît une influence moderne, les créateurs étant décidés à imprimer leurs touches. Résultat : une montée en flèche de la tendance.

En outre, le velours côtelé connaît un engouement fort impressionnant. Pour cause, ses nombreux atouts :

  • douceur ;
  • solidité ;
  • caractère anallergique ;
  • chauffant, etc.

Ce tissu se retrouve partout. Hommes et femmes, vieux et jeunes se l’approprient. Salopette, jupe, pantalon, robe, etc., trouvent une expression stylée en cette matière.

En Australie

Le motif léopard se rend de plus en plus visible quel que soit le style vestimentaire féminin adopté. C’est à croire que les Australiennes s’en servent pour canaliser leur côté sauvage.

En tout cas, l’effet charme est frappant, surtout lorsque la toile est modelée en robe moulante. De plus, en toute saison, les bottines blanches sont hyper-élégantes.

En Espagne

L’intérêt pour la maxi-robe a grimpé très haut ces dernières années et a atteint une augmentation de son adoption de plus de 377 % au plan national. Cet habit est ce qu’il faut pour se mettre totalement à l’aise quel que soit le moment de la journée.

Voici une belle inspiration à puiser de la culture espagnole : le pantalon blanc. Le blue-jean est fortement en baisse d’utilisation dans cette partie du monde. C’est la conséquence de la montée en puissance du pantalon blanc adopté par la quasi-totalité des Espagnols. Il se porte toute l’année et a vu sa cote d’adoption s’élever à plus de 392 % sur tout le territoire national.

En Argentine

Les Argentins ont résolu la question : « Que porter pour cette soirée ? ». En effet, pour éviter les embarras, il suffit de choisir « la combinaison de soirée ». Elle est chaude, relaxe, pratique et confortable.

S’il est un vêtement indispensable pour sortir en Argentine, c’est la veste en cuir. La tendance est bien répandue dans le pays et gagne les territoires voisins.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

à propos de moi
moukita pers
Moukita

Blogueuse sous pseudonyme, je partage avec vous sur la mode, la déco et le DIY !

Je suis sur les réseaux !